Rechercher le magasin

Derniers blogs

19. Juin 2011, 22:04 Music Festivals Interview

Interview de Kadebostan à Festi'Neuch

Albéric Gros - Festi'neuch est un lieu de rencontres et de découvertes. On trouve facilement dans la foule des artistes venus assister à des concerts incognito. Dans la journée de samedi, nous avons eu un coup de cœur pour la fanfare de Kadebostany.

Interview de Kadebostan à Festi'Neuch
Festi'neuch est un lieu de rencontres et de découvertes. On trouve facilement dans la foule des artistes venus assister à des concerts incognito. Dans la journée de samedi, nous avons eu un coup de cœur pour la fanfare de Kadebostany. Le hasard à voulu que nous croisions Kadebostan, président de la fanfare, et bien plus encore. Interview sur le bord du lac, pour une rencontre du troisième type...

Students.ch : Peux tu un peu nous parler de toi et du groupe pour ceux qui ne vous connaissent pas encore ?

Kadebostan : Je suis Kadebostan, président de la Kadebostany. C'est un pays qui est situé au Nord de l'Italie, à l'Est de la Suisse, et à l'Ouest de la Turquie. On a décidé de faire parler de nous par le biais de la musique et notamment par notre folklore musical, donc le folklore de Kadebostany. Du coup, on a édité un disque qui est sorti il y a quelques semaines sur le label Suisse Mental Groove. On tourne beaucoup, presque à l'année en Europe et même en Amérique du Sud. Le but étant bien entendu de promouvoir la Kadebostany via la musique.

Students.ch : J'ai constaté que dans votre musique, vous faisiez beaucoup de mélanges Fanfare/Electro...

Kadebostan : A la base, en tant que Kadebostan, je suis un musicien de musique électronique, je produis des disques sur des labels Allemands, notamment Freude am Tanzen et fenou que je fais en Solo. J'ai toujours été un peu un élément à part dans la musique électronique parce que j'ai toujours cherché à incorporer des mélodies et des éléments acoustiques. J'ai toujours collaboré avec des musiciens divers et variés, donc ma carrière s'est lancée comme ça depuis 5 ou 6 ans. Il y a environ deux ans, j'ai rencontré un groupe Biélorusse qui s'appelle the Rational Diet, qui est en fait un orchestre de chambre à Minsk. On s'est super bien entendus, musicalement aussi, et on s'est dit pourquoi ne pas créer un pays. L'idée de créer la Kadebostany est partie de là. On a fait énormément de sessions de studio et d'enregistrement entre Minsk Genève et la Kadebostany. Deux ans plus tard, on a accouché de cet album que l'on est en train de promouvoir sur toutes les scènes européennes.

Students.ch : L'album est dans le même esprit que ce que vous avouez joué sur scène ?

Kadebostan : Oui tout à fait, en gros c'est un grand voyage. On essaie de prendre les gens là où ils sont et de les faire partir super loin. L'idée qui est très importante pour nous n'est pas forcément de mettre un style sur ce qu'on fait. On le dit toujours, on fait du folklore de Kadebostany, donc quelque part la personnalité de chaque musicien au sein du groupe ressort. On a des gens qui viennent de la fanfare, je viens du mon électronique, on a des gens d'origines diverses, des Pays de l'Est, du moyen orient, d'Afrique du nord... Du coup, on fait une musique sans concessions. C'est notre point d'honneur. On se rend compte que l'on est aussi bien invité à jouer dans des émissions très populaires comme à la TSR, ou alors dans des endroits peuplés de freaks à Berlin. On adapte jamais notre message, et l'on est super contents que notre musique soit capable de toucher un public aussi large.

Students.ch : C'est une découverte pour nous, j'imagine que vous commencez à vous faire connaitre tranquillement ?

Kadebostan : On est content, les gens nous font confiance. On fait des très grand festivals, à des heures vraiment géniales. A festi'Neuch, on s'est retrouvé devant 3000 ou 3500 personnes avec une écoute incroyable et des gens qui se laissent aller au voyage et dans la musique. Tout le monde danse, en concert on joue des morceaux très joyeux et des morceaux plus mélancoliques. On essaie de délivrer un voyage assez complet pour emmener les gens chez nous, dans notre culture. Quelque part on fait une musique assez atypique, et les gens qui sont là sont vraiment curieux.

Students.ch : Où peut on trouver votre musique?

Kadebostan : Maintenant on trouve notre musique partout. En digital sur iTunes, mais aussi sur Kadebostany.com dans la section shop avec des tarifs assez avantageux puisque c'est vendu avec les taxes de Kadebostany qui sont vraiment beaucoup plus basses qu'ailleurs.

Students.ch : Dites nous en plus sur la Kadebostany.

Kadebostan : La Kadebostany est un état assez peu connu, grand comme un tiers de la suisse. Petit à petit on commence à en parler. J'en suis le président. Politiquement, on est ultra free, on donne très volontier la nationnalité de Kadebostany à qui la veut et la réclame. Il n'a qu'à aller sur le site, et il y trouvera toutes les formalités pour devenir membre. On est assez attentifs à l'image que l'on renvoie. C'est vrai qu'on a un penchant pour la Vodka assez prononcé aussi. Sur scène on bois, ça rigole, ça pleure. Les uniformes que l'on porte sur scène sont les uniformes traditionnels de Kadebostany. On les met tout le temps, ça fait partie du rituel. Par la suite, on voudrais aller plus loin avec la gastronomie de notre pays, la danse, les chants... Il y a beaucoup de projets. Par ailleurs on est un groupe à géométrie variable, on est capables de jouer de trois personnes à quinze personnes. Si vous venez nous voir un jour jouer dans une ville et vous revenez doux ou trois jours après, ce ne sera pas forcément exactement la même formation. Ca risque d'être très différent. Après bien sûr la musique reste la même. C'est simplement interprété d'une autre manière. On ne cherche pas à mettre des noms sur la tête des musiciens. On fonctionne vraiment collectivement.


Libre à vous de croire ou non à l'existence de la Kadebostany. Nous on y croit dur comme fer. Si vous souhaitez avoir les prochaines dates de la fanfare ou simplement avoir plus d'informations, allez à l'adresse www.kadebostany.com .

Commentaires
Login