Rechercher le magasin

Derniers blogs

16. Avril 2012, 00:00 Concert Music Festivals Interview

En backstage avec Zombie Nation!

Anaelle Morf - Humble, souriant et tranquil, c’est en Backstage du Club que DJ Florian Senfter de Zombie Nation (alias Splank!) nous a accordé un interview insolite (dans sa loge) juste avant son entrée en scène.

En backstage avec Zombie Nation!
Students.ch: Est-ce ta première fois au Caprices Festival?

Splank!: Oui, c’est la première fois,

Students.ch: Que penses-tu du festival, est-ce que cela te plait pour l’instant?

Splank!: Oui, c’est sympa. J’ai fait un tour avant et ça a l’air vraiment cool.

Students.ch: Y a-t-i-l un concert que t’aimerais aller voir?

Splank!: Oh je ne sais pas, je viens juste d’arriver et pour l’instant, je suis plus concentré sur mon show, peut-être qu’après si j’ai du temps, j’irais en voir. Je n’ai pas vraiment planifié de venir voir quelqu’un en particulier.

Students.ch: As-tu prévu quelque chose de spécial pour le spectacle de ce soir?

Splank!: Oui, j’apporte mon style, je vais jouer un live set avec de nouvelles chansons que je viens de créer. Je me réjouis de vous montrer et espère que vous allez aimer autant que j’aime!

Students.ch: Tu as fait le tour du monde, dans quel pays as-tu préféré monter sur scène?

Splank!: Ca n’a pas vraiment un rapport avec le pays, mais plutôt le genre de salle, ça dépend du type de soirée, si les gens sont là pour le concert ou pas, s’il fait beau. Ce sont des facteurs comme ça qui importent, vous savez. Partout les gens qui sortent, veulent s’amuser, c’est plus comme une ambiance explosive.

Students.ch: Quel était ton meilleur concert?

Splank!: Mon meilleur concert? C’est difficile à dire, il y en avait beaucoup, tant mieux!

Students.ch: Et sinon, y a-t-il une différence entre le public d’aujourd’hui et celui du tout début de ta carrière?

Splank!: Je serai capable de vous répondre après-coup (rires), parce que maintenant c’est assez difficile à dire, car la musique est plutôt différente de ce que je fais d’habitude. Le public a l’air bien et motivé, ils ont l’air de bien s’amuser.

Students.ch: Est-ce que tu te souviens de ta première fois sur scène?

Splank!: C’était il y a un bout de temps, (rires) mais c’était très excitant, la première fois je suis resté seulement 15min sur scène. C’était le soir du nouvel-an, je ne me rappelle plus, en 1998 par là autour, j’étais dans un club je voulais juste laisser les gens se demander «mais qu’est-ce que c’était que ça?!». C’était bien, ça a marché, c’était marrant, c’était peut-être parce qu’il y avait une autre fête que j’avais aussi organisée moi-même, et je devais y retourner alors je n’avais pas beaucoup de temps pour jouer! Je vais aussi vous raconter la première fois que j’ai joué dans un autre pays. Je viens de Munich et mon premiers spectacle à l’étranger fut à Barcelone, une super expérience et bien sûr je n’étais pas au courant qu’on ne pouvait pas voyager avec plus de 80 kg d’équipage. J’ai dû d’ailleurs annuler le ticket, faire demi-tour et revenir etc. Et après je ne pouvais pas prendre mes synthétiseurs et j’étais déjà là-bas deux jours avant mon spectacle sans mes synthés, j’ai dû alors chanter moi-même ma musique pour répéter.

Students.ch: Ouf…Quelle aventure!

Splank!: Oui, mais j’ai appris de cette expérience (rires).

Students.ch: Pourquoi s‘être appelé «Zombie Nation»?

Splank!: Je ne sais pas! (rires)!

Students.ch: Est-ce que c’est parce que ta musique pourrait réveiller les morts?

Splank!: J’aimais le nom au début parce qu’on peut lui donner plusieurs significations, il n’y en a pas qu’une seule. Je laisse à chacun sa propre interprétation. C’est ce que j’aime à propos de ce nom.

Students.ch: Si tu devais décrire ta musique, qu’est-ce qui la rendrait spéciale, différente des autres?

Splank!: C’est ce que j’aime faire, ça vient sur le moment j’aime amener un peu de musique électro pour le rendre vivant, faire en sorte que ça sonne comme si c’était fait à la main, je ne sais pas je ne pense pas beaucoup quand je joue, je ne sais pas si c’est différent des autres. J’aime juste faire ce que je fais!

Students.ch: Quelles sont tes influences musicales?

Splank!: Définitivement, la club music, la techno, la pop, et c’est surtout la musique électronique, la house. C’est aussi d’autres choses comme le hip-hop et j’essaie de faire un mélange de tout ça.

Students.ch: Tu essaies de faire un mix de beaucoup de choses...?

Splank!: Oui parce que quand on a qu’un style, c’est un peu ennuyeux..

Students.ch: Et quelles sont les surprises de ce soir ?

Splank!: Je bosse sur un album en ce moment qui sortira à la fin de l’année, et je fais beaucoup de musique, je vais jouer de nouvelles chansons. J’ai un show visuel aussi que j’aimerais connecter à la musique, et sinon je joue du live, c’est assez spontané, ce n’est pas comme un set de DJ, vous verrez.

Students.ch: Oui on verra! Merci beaucoup cet interview, on se réjouit de te voir sur scène, et bon concert!


Clarissa Emery et Anaelle Morf

Commentaires
Login