Rechercher le magasin

Derniers blogs

23. Juillet 2012, 00:00 Concert Music Festivals

Coup d’envoi final pour Paléo !

Sophia Bischoff - Dimanche 22 juillet 2012, la 37ème édition du Paléo Festival de Nyon a donné son coup d’envoi final sous le signe des sonorités pop/rock, électro-house et de l’humour.

Coup d’envoi final pour Paléo !
La première escale de ce dimanche à Paléo a été dans l’univers de la bâloise Anna Aaron. Rappelant une autre suissesse, Sophie Hunger, Anna Aaron nous accueille dans une bulle parfois sombre et nostalgique et d’autres fois débordant d’une énergie vivifiante. De sa voix rauque et émouvante, elle procure des émotions qui canalisent les messages de ses compositions tantôt folk, tantôt rock. Un délice à voir sur scène !


Pendant ce temps, le rock orientalisé des lausannois Jack is Dead ont fait fureur au Dôme. Accompagné par un orchestre iranien, le groupe a réorchestré son dernier album, « Major Changes With Miniatures », pour offrir une fusion maîtrisée entre sonorités orientales et occidentales. Le résultat ? Un tapis volant très rock qui a emporté le public du Village du Monde dans un voyage aux airs parfois psychédéliques.


Alors que les suisses de 77 Bombay Street délivraient un vent d’énergie oscillant entre rock et country sur la Grande Scène, le Chapiteau commençait déjà à être pris d’assaut par les fans de la tête d’affiche humoristique du festival ; Kev Adams. Pendant un peu plus d’une heure, le parisiens a fait rire et pousser à l’hystérie le public présent et, surtout, les adolescentes des premiers rangs. Ses thèmes de prédilections ? L’adolescence, les filles, les parents et l’école. La recette parfaite pour plaire aux plus jeunes d’entre nous. Cerise sur le gâteau, Kev Adams prend un malin plaisir à faire participer l’audience et à adapter son spectacle en y incluant quelques blagues sur la Suisse. Rivalité entre cantons, silence, Micheline Calmy-Rey, tout – ou presque – y passe. En résumé, Kev Adams, c’est un bon moment d’humour qui a collé le sourire aux lèvres du public.


Comme chaque année, le Paléo Festival de Nyon a voulu mettre un point final à l’édition 2012 grâce une féérie éparpillée dans le ciel par les traditionnels feux d’artifices. Les explosions de couleurs soutenues par une bande sonore compilant les titres des artistes ayant joués durant la semaine ont mis des étoiles dans les yeux des grands et petits. Pour le dernier concert de l’année, Paléo a invité celui dans lequel une grosse partie du budget « programmation musicale » du festival a dû être investie ; David Guetta. Une chose est certaine, détracteurs et fanatiques du DJ étaient présents sur la Plaine de l’Asse. Les cris hystériques « Daviiiiid » s’entremêlaient avec les remarques martelant des « Mec, on va se faire huer si nos potes apprennent qu’on est resté pour le show de Guetta » ou des « Si on m’avait dit qu’un jour je serais à un concert de David Guetta, je n’y aurais jamais cru ». Au final, la mine d’or de la french touch a peu convaincu. Le début de son set a été soutenue par une ordre de fans en délire, impressionnés d’avoir en face d’eux ce qu’ils considèrent comme LA référence en matière de DJing électro.


Sauf que voilà, pour être DJ, il en faut plus que rester debout derrière ses platines, sauter sur place et un peu partout, appuyer sur deux ou trois boutons, enlever et remettre son casque toutes les deux secondes et lever les bras en l’air. La performance de David Guetta n’a pas dépassé nos espérances et nous a même un peu conforté dans le doute qui nous pousse à croire que la plus part de ses mixes et transitions sont pré-enregistrés pour les soirées. Quel DJ lâche complètement ses platines pendant plusieurs minutes pour filmer le public ? Alors oui, on est déçu qu’il n’ait pas réussi à nous convaincre que les détracteurs étaient totalement dans l’erreur. On aurait aussi aimé qu’il prenne plus de risques musicaux que de passer ses productions et quelques remix de Coldplay ou Timbaland fest. One Republic. Au moins, le seul point qu’on peut lui accorder, c’est d’avoir mis une belle ambiance sur la Plaine de l’Asse avant que les premiers spectateurs n’abandonnent et que la 37ème édition du Paléo Festival de Nyon ne ferme ses portes !


Le rideau de la Plaine de l’Asse est maintenant tombé. Rendez-vous du 23 au 28 juillet 2013 pour la 38ème édition du Paléo et le 16 avril 2013 pour l’annonce du programme !

Photos : Paléo

Commentaires
Login