Rechercher le magasin

Derniers blogs

25. Février 2009, 00:00 Culture

Le Paradis, ou presque Los Angeles, du 31 janvier au 19 avril

Catherine Muller - Depuis près d’un mois, le Musée de l’Elysée à Lausanne propose une exposition de photographies dédiées à la Cité des Anges. Il s’agit là de la première escale européenne de cette exposition proposée par la Huntington Library en Californie. Sur presque cent ci...

Le Paradis, ou presque Los Angeles, du 31 janvier au 19 avril

Depuis près d’un mois, le Musée de l’Elysée à Lausanne propose une exposition de photographies dédiées à la Cité des Anges. Il s’agit là de la première escale européenne de cette exposition proposée par la Huntington Library en Californie.

Sur presque cent cinquante ans, les différentes photographies proposées reviennent sur différentes facettes que l’on peut attribuer à Los Angeles. Ces facettes se retrouvent dans les différentes sections qui structurent le chemin du visiteur. Ces sections sont au nombre de sept : Garden, Move, Work, Dwell, Play, Clash et Dream. Chacune d’entre elles amènent, par une thématique qui lui est propre, le spectateur à s’interroger sur la ville multifacette, pluriethnique et ambivalente qu’est Los Angeles.

Dans le nombre important des photographies exposées, vous en trouverez certaines signées par de grands noms de l’art photographique : Richard Avedon, David Hockney, Robert Frank et même une du réalisateur-acteur-photographe Dennis Hopper.

Autour de l’exposition, le Musée de l’Elysée propose diverses conférences. Le 1er mars, dans le cadre du cycle « L’histoire de la photographie en dix leçons », vous pourrez assister à une discussion sur la photographie américaine des années huitante et le dimanche 8 mars, en prolongement, sur la photographie américaine des années nonante. Ces conférences sont payantes, mais ne coûtent « que » cinq francs pour les étudiants.
Quant au prix de l’exposition, toujours selon le tarif étudiant, il est à quatre francs. Notez que le premier samedi du mois, l’entrée au musée est gratuite (et ce dans tous les musées lausannois).

Commentaires
Login