Rechercher le magasin

Derniers blogs

31. Mars 2009, 00:00 Music Festivals

Electron festival

Nevena Puljic - Qui croit encore que Genève n’est pas une ville qui bouge ? Beaucoup d’entre nous. A tort ou à raison toutefois la fermeture de nos lieux alternatifs a aggravé ce sentiment. Or, voilà un événement qui secoue la cité de Calvin depuis déjà 5 ans et qui risque de récid...

Electron festival
Qui croit encore que Genève n’est pas une ville qui bouge ? Beaucoup d’entre nous. A tort ou à raison toutefois la fermeture de nos lieux alternatifs a aggravé ce sentiment. Or, voilà un événement qui secoue la cité de Calvin depuis déjà 5 ans et qui risque de récidiver cette année : l’Electron festival. La fermeture du site Artamis, pôle important du festival, a quelque peu compliqué les choses mais de nouvelles salles viennent compenser cette perte : le Palladium et l’Alhambra.

Pour sa sixième édition, le staff nous a concocté un programme électronique des plus pointus. Electronique oui, mais l’éclectisme n’y perd rien pour autant. Electro, Techno, Urban Beat et leurs nombreux dérivés dont Breakbeat, UK Garage, Electro pop, ou Drum’n’bass sont au programme. Des artistes internationaux et nationaux feront le déplacement du 9 au 12 avril et tout cela risque de chambouler quelque peu la quiétude du weekend de Pâques genevois.

Les belges de 2Many DJ’s réconcilieront les amateurs de rock et ceux d’electro, si besoin est. Ils manient l’art du bootleg comme personne. Un excellent début pour la soirée du jeudi 9 avril.Les Who Made Who continueront dans la même voie. Autre chose ? Oui, A LOT !Nationalisme ? Admirez la performance de Mon Petit Poney, groupe totalement déjanté venant directement du…JURA. Vendredi 10 : Yuksek, notamment, alliant electro et hip hop à merveille. Producteur de Birdy Nam Nam, ça vous parle cette fois ? Samedi, Dub Step ? Faites donc un tour auprès des Londoniens de Benga & Skream. Le dimanche, pour changer, ne s’annonce pas tranquille. Vous prendrez bien un peu de psychédélisme berlinois avec Kaos et Khan du label fançais Kitsuné. Un peu d’ « afrofunk électronique » ne fera de mal à personne non plus avec Dj Mujava et ses innombrables influences.

Bref, il y en a trop et je m’y perds. Ce programme me rappelle mon amour pour la musique électronique que j’avais tendance à délaisser ces derniers mois. Checkez le programme sur [http://www.electronfestival.ch]. Et ne ratez surtout pas ce superbe festival qui a de quoi en rendre jaloux plus d’un.

Commentaires
Login