Rechercher le magasin

Derniers blogs

26. Juillet 2009, 00:00 Music Festivals

Students @ Paléo 23.07

Nevena Puljic - Cette fois, c’est à 16h15 déjà que le service de presse du festival envoie un sms alarmant : « attention, risque de grêle et de vents violents en fin de soirée et pendant la nuit ». La panique. Pourtant, à nouveau, le site est épargné ! Il n’y a sans doute aucune ex...

Students @ Paléo 23.07
Cette fois, c’est à 16h15 déjà que le service de presse du festival envoie un sms alarmant : « attention, risque de grêle et de vents violents en fin de soirée et pendant la nuit ». La panique. Pourtant, à nouveau, le site est épargné ! Il n’y a sans doute aucune explication rationnelle à cela. Un rassemblement aussi important de personnes toutes unies par une même passion est sans doute capable de tout. Oui, même d’affronter les tempêtes.

20h15. Rodrigo Y Gabriela. Hors du commun. Deux guitares accoustiques et le résultat est déjà là. Rarement le Chapiteau a été si rempli. Malgré la difficulté, parfois, de saisir les chansons jouées dès les premiers accords, le duo prouve à tous que la musique sans artifice aucun a de beaux jours devant elle. Comment rester insensible?

21h30. Amy Mc Donald. Que dire ? Par charité, rien...Ah oui, elle s'est teint les cheveux en blond...

00h00. Moby. Le temps fort de cette soirée avec un grand medley de tous ses tubes. La foule a exulté. Rien de plus, rien de moins. Accompagné de ses chanteuses, l’homme à lunettes (venu sans elles cette fois) démontre encore, s’il le faut, être le maître incontesté des mélanges de genre. « Play » ou « Lift me up » ont résonné sur tout le site ce jour-là.

00h30. Naïve New Beaters. Un énorme coup de cœur pour le trio. Après les avoir raté au Montreux Jazz, je me réjouissais de voir ce qu’ils valaient sur scène. Des critiques élogieuses les avaient précédées et, sans problème, ils les ont confirmées. Tout y était : énergie, communication avec le public, originalité, enthousiasme. Ils sont repassés le lendemain au Club Tent et ce fut un plaisir de les y retrouver.

01h15. 2many Dj’s. Une soirée en apothéose avec les frères Dewaele. Pour leur VJ aussi. La soirée fut électrique. Dignes des maîtres du bootleg. Mais ne le sont-ils pas déjà? Tout y passe : de Nirvana à Kid Cutie, des Guns’n’Roses à, bien évidemment, Michael Jackson. Ils ont également l’intelligence de mixer quelques uns des artistes présents au festival, notamment Gossip et The Prodigy. Une seule critique : ne pas avoir continué jusqu’au bout de la nuit. Les « clubbers » n'ont eu d'autre choix que de rester sur leur faim.

Commentaires
Login