Rechercher le magasin

Derniers blogs

2. Février 2011, 13:13 CD / Vinyl Music

Fistful of Mercy - «As I Call You Down»

Sophia Bischoff - « As I Call You Down », premier album réussi pour Fistful of Mercy. 2010 a acceuillit un nouveau groupe au rayon folk. Simple groupe de nouveaux talents ? Ou réunions d’artistes accomplis ? Mystère, mystère.

Fistful of Mercy - «As I Call You Down»
Les pièces du puzzle ont commencé à se mettre en place lorsque Ben Harper a rencontré Dhani Harrison, le fils du célèbre membre des Beatles George Harrison, dans un skate park en Californie. Quelques années plus tard, lorsque Joseph Arthur demande à Ben Harper de l’accompagner en studio, ce dernier propose à Harrison de les rejoindre. De cette réunion naitra les neuf titres de l’album « As I Call You Down ». On connaît la passion qu’a Ben Harper de collaborer (notamment avec The Blind Boys Of Alabama sur l’album gospel « There will be a light »), monter différents groupes (The Innocent Criminals ou encore, plus récemment, Relentless Seven), mais présenter Fistful Of Mercy comme un enième groupe ou projet du musiciens ne leur rendrait pas justice. Car là où ses autres collaborations mettent, la plus part du temps, l’artiste en avant, celle-ci ressemble plus à une fusion des univers de Arthur, Harrison et Harper. Univers où l’individualité de chaque membre semble s’effacer au profit de l’ensemble. Univers alliant folk, blues, rock. Le tout sous un drapeau ; celui de la subtilité des harmonies.


Car, en effet, c’est ce dernier attribut qui marque lorsqu’on écoute l’album. Calme dans l’ensemble, « As I Call You Down » n’en est pourtant pas plus ennuyeux. Fistful of Mercy a créé une palette de neuf titres, s’alliant les uns aux autres et semblant parfois ne former qu’un seul titre. Loin d’être tous semblables, ils s’enchainent comme les différents chapitres d’un roman philosophique qui serait là pour vous aider à stopper le rythme insoutenable d’une vie dans notre siècle et pour vous pousser à fusionner avec la musique, faire le vide et repenser son existence. Passant de morceaux folk, comme « Waste Your Time », à des tendances plus rock (« Fistful of Mercy » ou encore « Restore Me » ) pour ensuite faire un détour par le blues (« Father’s Son »), l’album réunit les différents style de prédilection de Harrison, Arthur et Harper.

Si vous cherchez un album qui vous fera danser frénétiquement toute la nuit, passez votre chemin. Par contre, si vous cherchez un album pour vos soirées de détentes et pour aller en profondeur dans la beauté de la musique, « As I Call You Down » est fait pour vous !

Commentaires
Login