Rechercher le magasin

Derniers blogs

11. Février 2011, 10:50 CD / Vinyl Music

Adele - « 21 »

Sophia Bischoff - Adele est de retour avec « 21 », un album qui nous vous quittera pas de si tôt. Un chiffre, un seul pour nommer le nouvel opus de la chanteuse d’origine anglaise. Après le succès de son premier album, « 19 », Adele change de nombre mais sa musique, elle, ne change pas.

Adele - « 21 »
En 2008, lorsque « 19 » est sorti, la musique faisait face à un retour en arrière sonore. Avec le succès de chanteuses comme Amy Winehouse et Duffy, la tendance poussait à un retour vers la soul, la vrai, celle qui vous prend aux tripes, celle qui est chanté par une voix parfois rauque et toujours passionnée. C’est dans ce contexte là qu’Adele a dû percer. Sans cesse comparée aux autres artistes de la vague du retour à la soul, il a fallut des efforts à la jeune femme pour imposer sa propre personnalité musicale. Là où Duffy était peut-être trop « soft » et Amy Winehouse trop « hardcore », Adele a su trouver le bon équilibre. Un pop teintée de soul, juste assez soul pour satisfaire les amateurs du genre et juste assez pop pour assurer un succès commerciale. C’est peut-être en partie pour cela que son nouvel album, « 21 », se classe déjà au sommet des charts européens.

Mais alors, « 21 » est-il une simple suite à « 19 » ? Pas tout à fait. Si on reconnaît le « son Adele » de part la présence des balades qui ressemblent à celle du premier album, ces nouvelles compositions ont été saupoudrées d’influences qu’on ne lui attribuait pas au paravent. En écoutant « 21 », on aura souvent l’impression de ressentir la présence d’un arrière fond de vieux blues, de country. Le tout aménagé d’une manière très moderne. Du côté de la thématique de l’album, rien de nouveau puisque c’est l’amour qui est au centre de cet opus. Mais cette fois, on sent que la londonienne cherche à se faire pardonner, à mettre les choses au claire. Prises dans la continuité de son précédent album, ces chansons reflètent l’évolution d’une jeune femme amoureuse qui apprend de ses erreurs. Et cela sans grande surprise, car n’est-il pas naturel d’apprendre la vie quand on passe d’un premier album composé à seulement 19 ans à un composé deux ans plus tard ?

Mais ce n’est ni le côté country ou la thématique de l’album qui nous marquera le plus cette fois. Ce que l’on retiendra c’est la maturité vocale de cette jeune artiste. Passion, technique surprenante, nuances, la voix d’Adele étonne et bluff dès la première écoute. Que ce soit dans des morceaux très soul, comme « One and only », dans des morceaux sortis tout droit d’un univers country du sud, comme « Rolling in the Deep » ou encore sur un morceau aux sonorités quelques peu latines, comme « Love Song », la maîtrise vocale d’Adele frôle la perfection. Et ceci d’une manière si puissante qu’il est difficile de trouver les adjectifs justes qui reflèteront au mieux son talent.

Adele revient donc avec un album qui passera sans doute l’épreuve du deuxième album. Même si on peut parfois lui reprocher d’avoir certaines compositions trop peu originales, d’être parfois trop dans les rangs, l’ensemble de l’album est bon et satisfera la boulimie musicale que vos oreilles réclament en ce début d’année. Du côté des coups de cœur, on retiendra quatre titres : la balade « Someone Like You » qui vous prendra aux tripes et les morceaux « Rolling in the Deep », « Rumor has it » et « I’ll be Waiting ».

Commentaires
Login
Tags
CD, Adele