Rechercher le magasin

Derniers blogs

19. Février 2015, 16:45 CD / Vinyl Concert Culture Music

Nuits Fauves aux allures de second Vieux Frères

Sophia Bischoff - Le collectif français Fauve ≠ reprend la route au printemps prochain et fera une halte en terre Suisse, entre les murs de l’Arena de Genève, le 3 avril 2015.

Nuits Fauves aux allures de second Vieux Frères
Fauve ≠, c’est l’expression d’un ovni dans le paysage musical français. Un collectif d’artistes qui peint son univers de visuels à mi-chemin entre le mystique et le contemporain, de verbes réalistes qu’on peut parfois percevoir comme trop simples. Le tout vient habiller le cœur de Fauve ≠; leurs harmonies aux légers accents rock, parfumées d’électro et de touches de hiphop. Perçu comme l’exutoire de douleurs internes, la planète fauvienne brille au final comme la thérapie d’une génération en mal d’expression. Au-delà de l’alliance de formes artistiques, l’originalité de Fauve ≠ réside dans un mode de fonctionnement qui, à l’ère du 2.0, risque de devenir la norme. Point d’équipe marketing, point de label, Fauve ≠ se propage par la seule force de leur plume.


Après le succès inattendu de leur première album, « Vieux Frères – partie 1 », Fauve ≠ marque son retour discographique avec une deuxième partie aux couleurs plus nuancées. Musicalement, c’est les mêmes teintes qui se glissent dans nos oreilles. Toujours ce mélange d’atmosphères qui a accueillit les complaintes du premier opus. Un lit de notes consistant qui ne semble manquer de rien ; une légère pincée de rock, une autre de hiphop et quelques effluves d’électro. Un lit si consistant qu’on ne le différencie pas de celui qui a bercé le premier pan de leur histoire. C’est toujours un Vieux Frère, me répondrez-vous.


Malgré ceci, le Vieux Frère a évolué. D’âme torturée, il est passé à âme tourmentée. Infime différence qui reflète la difficulté de sortir du blizzard. Les mots qui composent leur air de spoken word sont toujours aussi vrais. Là où la dureté régnait autre fois en maitre, elle s’exprime aujourd’hui comme un fantôme que l’on tente d’achever. La prose, aussi juste qu’hier, semble toucher la lumière de plus près ; les méandres nocturnes semblent permettre à la plume fauvienne de s’échapper. Le Vieux Frère a évolué. Il n’a pas changé, il exprime juste l’autre pan de son histoire. Une histoire qui parle toujours du quotidien écorché vif, qui ne cherche pas à toucher les lourdes hémorragies de notre monde. Une histoire toujours douloureuse dans laquelle l’armée de fans qui a érigé Fauve ≠ au rang de phénomène y verra encore le reflet de sa réalité.


Le 3 avril prochain, le collectif français posera son verbe et sa prose visuelle à l’Arena de Genève. Loin de se suffire d’un concert conventionnel, ils promettent une expérience plus consistante parsemée de diverses expressions de leur univers. Le tout sera offert sous le cryptonyme des Nuits Fauves. A cette occasion, students.ch vous offre 3x2 billets pour cette soirée fauvienne.

Info et billetterie : Opus One

Commentaires
Login