Rechercher le magasin

Derniers blogs

25. Juillet 2015, 00:00 Concert Culture Music Festivals Soirée

Paleo pt. V : Nneka

Sophia Bischoff - Avant les pluies ravageuses de la nuit, la germano-nigérienne Nneka a envouté le soleil du vendredi après-midi de Paléo.

Paleo pt. V : Nneka
Nneka a beau aborder une apparence douce sous sa crinière afro, elle est pourtant loin de créer un univers musical mielleux et sans profondeur. La chanteuse germano-nigérienne aborde sa musique non pas comme un moyen de divertissement mais comme une arme face aux déboires du monde. Sur scène, la force de son message prend toute son ampleur et ne laisse personne de marbre.


Les Arches sont introduit avec finesse dans le monde de Nneka. Douceur reggae, puissance hip-hop et révolte par les mots. La nigérienne porte le drapeau des revendications de son continent natal, l’Afrique. Revendications qui, au final, sont celles de l’humanité. Ses textes sont pointus, percutants et lourds de sens. Des textes activistes dénonçant les dérives des politiques, des injustices, de ceux qui utilisent les religions pour semer la terreur et la violence. À l'image de, « Africans », son titre aux aires d'hymne d'une génération.


Sa voix et son flow aux teintes jamaïcaines évoluent là où l'émotion marque. C'est dire que Nneka possède ce timbre à la fois aérien et grave, percutant et émouvant, passionnant et envoûtant, chanté ou rappé, qui rassemble à la simple esquisse d'une note. Quand elle pénètre dans cette sphère de dévotion, celle qui parcourt les routes pour inspirer, élever les gens et leur donner de l'espoir, emporte Paléo dans son univers et dans le plus bel imaginaire africain. Les têtes bougent, les points se lèvent. Les frissons se diffusent. L'esprit est conquis. Mission accomplie.

Photos : Paleo Festival // © Claude Dussez

Commentaires
Login