Rechercher le magasin

Derniers blogs

15. Avril 2016, 00:00 Concert Culture Music Festivals Soirée

m4music x Lausanne

Sophia Bischoff - m4music, le rendez-vous annuel de la musique suisse a inauguré sa 19ème édition le 14 avril dernier à Lausanne. Retour sur les trois showcases de l’événement.

m4music x Lausanne
Chaque année, le m4music organise le rendez-vous annuel des professionnels et passionnés de musique. Durant trois jours, conférences, remises de prix et concerts de talents suisses et d’ailleurs s’enchaînent entre Lausanne et Zurich. Le penchant vaudois du festival a tenu ses promesses et offerts de beaux moments musicaux.


Après une après-midi de conférences, le m4music s’est installé dans les studios de Couleur3 pour une soirée musicale aux découvertes savoureuses. C’est avec la zurichoise Verena Von Horsten que la série de showcase a commencé. La poignante histoire de son dernier album, « Alien Angel Super Death », a pris tout son sens sur scène. Écrites pour mettre verbes et notes sur le chemin qu’elle a parcouru suite au suicide de son frère, ses compositions l’ont dévoilé ecomme une artiste à l’énergie décoiffante, tant dans la fureur que dans la finesse.


Pour le deuxième tour de piste, direction la scène musicale suisse romande et l’univers de celui qui se loge comme l’une des révélations de la scène électro suisse 2015 : FlexFab. Il y a quelque chose de déroutant dans la proposition du neuchâtelois. Son set organique, profond et envoûtant. Atmosphère brumeuse. Beat à faire trembler les organes. Les tripes sont saisies. L’oreille est captivée. Electro mystique. Electro voyage. Electro échappatoire. Ses créations sont vibrantes. Et, ses remix sont bien plus qu’une dose de name-dropping. Ils ouvrent la porte du voyage, de l’alliance des styles. FlexFab nous ferait presque oublié qu’il est à peine 21h.


Fin du m4music version romande avec l’allemand Jesper Munk. Avec sa voix groove empreinte de sensibilité, on sent le spectre d’une génération de singer-songwritter de notre époque. Il caresse l’émotion, se balade avec facilité sur ses compositions. Plus que de se contenter de la pop ou de la folk, Jesper Munk marie au blues à ses influences contemporaines. La blue note est là, au milieu d’accords pop. Le public, lui, se laisse mouver au rythme de ses accords.
Commentaires
Login