Magazin durchsuchen

Neuste Blogs

18. Juli 2010, 16:41 Music Festivals

En direct du Montreux Jazz Festival, De La Soul a redonné s

Sophia Bischoff - De La Soul, c’est ce groupe qui n’a jamais cherché la gloire, ce groupe pionier qui a révolutionné le hip-hop, ce groupe qui fête les vingt ans de son premier album « 3 Feet High and Rising ». De La Soul, c’est le groupe qui a mis le feu au Miles Davis Hall du Montreux Jazz Festival.

En direct du Montreux Jazz Festival, De La Soul a redonné s
De La Soul, c’est ce groupe qui n’a jamais cherché la gloire, ce groupe pionier qui a révolutionné le hip-hop, ce groupe qui fête les vingt ans de son premier album « 3 Feet High and Rising ». De La Soul, c’est le groupe qui a mis le feu au Miles Davis Hall du Montreux Jazz Festival pour l’avant-dernière soirée de la 44ème édition du mythique rendez-vous montreusiens.

Le public vous le confirmera ; tous étaient venus voir le trio de Long Island, vendredi soir. C’est aux alentours de 23h30 que De La Soul, après que The Crib et Tech N9ne aient difficiellement réussi à mettre l’ambiance, est arrivé sur scène. Pour cette soirée, les new-yorkais ont sorti le grand jeu. Accompagné de quatre percussionistes, deux claviers, un batteur, un trompettiste et deux saxophonistes (groupe de musiciens appelée The Rythm Roots All Stars), De La Soul a abandonné la traditionnelle formation DJ et MCs pour la majorité de son concert. Et quelle réussite ! Là où les concerts de hip-hop « classiques » tournent parfois vite en rond, De La Soul a su, en intégrant The Rythm Roots All Stars à son show, donner une nouvelle dimension à leur performance et démontrer que le hip-hop pouvait aussi être intéressant d’un point de vu musical. Entre solo de saxophone et de percussions, le groupe a distillé ses plus grands hits orné d’un rap efficace. En un peu près une heure et des poussières, le groupe a réussi à faire décoller le public du sol collant du Miles Davis Hall au rythme de « Me, Myself and I », « Jenifa taught me », « All good » ou encore durant leur hommage à Run DMC. Après avoir remercié plusieurs fois le public d’être là et avoir déclaré être honoré de se produire au Montreux Jazz Festival, De La Soul a donné carte blanche à ses musiciens pour une dizaine de minutes d’improvisation jazzy et a terminé sa performance sur leur célèbre « Ring Ring Ring ».

Oui, De La Soul a rendu ses lettres de noblesses au hip-hop. A une époque où hip-hop rime avec morceaux bien réglés et formatés pour faire de l’argent, il est difficile d’oublier qu’il est pas que commercial et qu’il possède aussi des perles révolutionnaires. De La Soul en fait parti. Grâce à leur contribution à l’évolution du hip-hop/jazz et au hip-hop alternatif, le groupe a réussi à prouver que le hip-hop peut aussi contribuer à l’évolution de la musique noire américaines. Vendredi soir, c’est la preuve de cette contribution que De La Soul a apporté au public du Montreux Jazz Festival.

Retour à leur début de carrière avec le live de « Me, Myself and I »

De La Soul - Myspace

Montreux Jazz Festival

Photos - Montreux Jazz Festival

Kommentare
Login oder Registrieren

Ähnliche Artikel