Rechercher le magasin

Derniers blogs

13. Juin 2009, 13:06 Colonnes

Erasmus Part IV

Nevena Puljic - Blog Erasmus, je t’ai délaissé. Sorry, mais bon comprenez moi, je suis en Erasmus. Et cela explique tout. En un seul mot. Seuls ceux ayant vécu l’aventure saisiront pleinement le sens de mon blabla du moment. Pour les autres, pardonnez mon incohérence, je me suis à nouv...

Erasmus Part IV
Blog Erasmus, je t’ai délaissé. Sorry, mais bon comprenez moi, je suis en Erasmus. Et cela explique tout. En un seul mot. Seuls ceux ayant vécu l’aventure saisiront pleinement le sens de mon blabla du moment. Pour les autres, pardonnez mon incohérence, je me suis à nouveau endormie dans le tram en rentrant chez moi ce matin. Et oui, c’était même pas la première fois que ça m’arrivait. Enfin bref, mon séjour se termine tout bientôt. Plus que deux semaines et demi et adieu vie de bonheur, adieu Vienne, adieu amis d’ailleurs. Fini les sorties 5 fois par semaine (oui, c’est possible), fini les litres de bière inimaginables, fini le régime pâtes/riz/Mc Do. En gros retour à une vie plus saine, ce qui n’est pas plus mal finalement. J’arrêterai peut-être de passer ma vie sur Facebook également. L’Erasmus c’est ça aussi. Toutefois, revenir à une vie normale sera très (très !!!) dur. La routine reprendra sûrement ses droits en peu de temps et c’est surtout ça ma hantise. Après avoir vécu selon la philosophie du « carpe diem » chaque journée pendant presque six mois, comment se contenter du quotidien ? Si l’un de vous a des solutions, s’il vous plaît, je suis preneuse. En attendant, j’ai trouvé un drôle de groupe sur Face, alors je vais me contenter pour cette fois de faire du copier-coller. Attention, ça promet.Quant à moi, je vous pondrai un article plus abouti d’ici peu mais pour le moment, je profite de la vie! A bientôt.

COMMENT SURVIVRE APRES UN ERASMUS

1) Ne pensez pas à tout l'argent dépensé pour l'alcool ou les boîtes de nuit: avec cette argent, vous auriez probablement pu acheter une nouvelle voiture.

2) Continuez de faire la fête avec vos amis: organisez des fêtes à thème, des fêtes folles, des fêtes alternatives; mais faîtes-les toujours dans les appartements de vos amis.

3) Si vous vivez encore chez vos parents, partez le plus vite possible avant de commettre un meurtre.

4) Amenez votre esprit Erasmus parmi vos amis : rendez-les ivres d'indépendance, de dissipation et de fun. Mais après, trouvez un bon job.

5) Si vous vivez dans une grande ville, où il y a du changement, vous avez de la chance, et vous n'aurez pas de grands problèmes à vous assagir, mais si vous vivez dans un petit village, ou une ville morte, et bien...c'est votre problème.

6) Quand vous n'allez pas bien et que vous voulez retourner à votre vie Erasmus, arrêtez-vous un moment : regardez les photos et les vidéos de votre expérience et sentez-vous chanceux de ce que vous avez fait: ce n'est pas courant.

7) Trouvez quelqu'un avec qui parler anglais!

8) Rejoignez des groupes et des organisations pour rencontrer de nouveaux étudiants Erasmus dans votre ville comme l'ESN..

9) Allez aux soirées Erasmus et essayez de rencontrer d'autres étudiants Erasmus dans votre ville.

10) Les étudiants Erasmus rentrent chez eux en général en Décembre/Janvier ou en Mai/Juin: pour le premier groupe, je suis désolé mais vous aurez le syndrome. Pour le second: au moins profitez de l'été!

11) Carpe diem.

12) Ne soyez pas surpris si en Erasmus vous avez eu l'activité sexuelle d'une star de porno, pendant que dans votre ville tout le monde paraît soudainement chaste et pur.

13) Essayez d'apprendre les langues desquelles vous n'aurez appris que des jurons.

14) Planifiez immédiatement votre prochaine expérience à l'étranger: stage/internat à l'étranger, programme d'échanges internationaux etc...

15) Planifiez un RDV avec vos amis Erasmus: ce sera comme un second Erasmus!

Commentaires
Login
whynotsev
whynotsev 30.06.2009 à 11:13
oh oui je sais ce que tu veux dire... 6 mois de déprime à moi retour de mon année d'échange! "C'était mieux là bas, ce qu'on se fait chier ici, je veux repartiiiiiiiiiir, tcheu comme c'est cheu l'alcool ici...". Mais maintenant j'ai compris. Même si j'y retourne, ça ne sera plus jamais pareil. Ma bande de potes s'est étalée au 4 coins du monde et sans eux ça ne vaut plus le coup! Comme tu le dis, je regarde mes photos défiler sur mon écran de veille et je me dis "wow c'était gé-nial, quelle chance d'avoir vécu ça!". Sev.