Rechercher le magasin

Derniers blogs

8. Octobre 2009, 12:18 Colonne Politique

Matériel de guerre

Nesa Zimmermann - La Suisse aime bien cultiver sa réputation d’Etat neutre ayant une tradition humanitaire. De nos jours encore, nous sommes fiers que la Suisse n’ait, depuis plus d’un siècle, plus participé à une guerre. Bien au contraire, les bénévoles de la Croix Rouge, organisation...

Matériel de guerre
La Suisse aime bien cultiver sa réputation d’Etat neutre ayant une tradition humanitaire. De nos jours encore, nous sommes fiers que la Suisse n’ait, depuis plus d’un siècle, plus participé à une guerre. Bien au contraire, les bénévoles de la Croix Rouge, organisation bien suisse, apportent de l’aide aux blessés du monde entier. Voilà une image de la Suisse que l’on aime bien.

La réalité est pourtant bien différente : de manière indirecte, la Suisse a participé aux conflits armés les plus importants des dernières décennies. Pour ne citer que quelques exemples, des armes suisses ont été utilisées tant en Afghanistan, qu’en Iran ou au Soudan.La prochaine fois que vous regarderez le télé-journal et que vous y verrez des gens s’entretuer, dites-vous que c’est peut-être avec des armes suisses qu’ils le font ; dites-vous que l’on utilise les technologies hautement développées de notre pays pour produire des armes permettant de tuer des milliers de gens.

Cela vous semble-t-il compatible avec la tradition humanitaire de la Suisse ? Appréciez-vous le fait que le peuple suisse porte la responsabilité de la souffrance de nombreuses personnes en tolérant un commerce qui depuis longtemps déjà devrait être interdit ? La réponse me paraît claire. Mais peut-être vous dites-vous que vous ne pouvez rien y faire ?

Le 29 novembre prochain, vous aurez la possibilité de faire changer les choses, et cela de la manière la plus simple à imaginer : en allant voter « oui » à l’initiative contre l’exportation de matériel de guerre, initiative du Groupe pour une Suisse sans armée (GSSA) soutenue, entre autres, par les Jeunes VertEs.

Si vous hésitez encore, allez consulter le site du GSSA, où vous trouverez un argumentaire et des réponses à vos éventuelles questions…

Colonne politique de Nesa Zimmermann.

Commentaires
Login
dbaetscher
dbaetscher 10.10.2009 à 01:47
L'Homo helveticus, quoique l'Homo sapiens sapiens dans sa singularité, demeure indisposé à trouver une voie de résilience, qui puis est, lorsqu'il faut rompre avec une tradition ancestrale - en l'occurence ici, le génie helvétique.
Aussi ne suis-je pas étonner de survivre quotidiennement aux milieux de ces paradoxes bien ancrés - puisque notre État s'y enferre, à l'instar d'autres États dits démocratiques à vocation économique libérale.
Encore faut-il une volonté commune, via une initiative/un référendum soutenu et accepté par une majorité écrasante de la population, pour asséner un revers significatif à l'absurdité politique de "nos chers politiciens", eux-mêmes tous figures de proue de l'avenir non-violente, neutre et anti-militariste de la Confédération helvétique.
RedCAT
RedCAT 09.10.2009 à 18:30
..droit de vote et ensuite aller voter! .. tout ce qu'on dit dans cette article est vrai et mérite l'attention! forcaa Madame..