Rechercher le magasin

Derniers blogs

26. Août 2010, 00:00 FREE!

Etudes = la liberté?

students Redaktion - Les études, un boulot d’enfer ou le dernier îlot de liberté dans un monde obsédé par la carrière et les performances? Une situation digne de Dr Jekyll et Mister Hyde…Moi,…, étudiante. Je partage chaque jour mon « lieu de travail » avec des centaines d’autres pers...

Etudes = la liberté?
Les études, un boulot d’enfer ou le dernier îlot de liberté dans un monde obsédé par la carrière et les performances? Une situation digne de Dr Jekyll et Mister Hyde…

Moi,…, étudiante. Je partage chaque jour mon « lieu de travail » avec des centaines d’autres personnes, plutôt intéressantes et vraiment pas mal physiquement – comparé à ce que l’on peut observer à première vue dans un bureau traditionnel. Je rencontre chaque semaine de nouvelles personnes, je mange pour presque rien au resto U, je ne sors jamais seule, je découche au moins 4 nuits par semaine. Je partage volontiers mon lit – les études favorisent les rencontres –, parfois 4 fois dans la semaine, si le courant passe… Une «dure» journée pour moi, c’est 6 heures de cours, avec 15 minutes de pause toutes les heures. Si je ne le «sens» pas, je reste chez moi, cela compte comme une absence, il m’en restera encore deux. Il me reste trois semaines avant de remettre un travail, alors aujourd’hui je peux faire autre chose sans me sentir coupable. Presque tout ce que je fais me plaît et satisfait mes envies personnelles. Les petits jobs sont irréguliers, mais ils paient bien, tant mieux!

Moi,…, la même étudiante. Je ne prends pas un repas sans avoir un document à lire en même temps. La fourchette dans une main, le surligneur dans l’autre, il m’arrive même d’oublier de manger! Pareil pour les trajets en tram, où je peux parcourir livres, articles et autres avec assiduité. La lecture n’est plus un loisir, elle est devenue totalement utilitaire afin d’assimiler un maximum de connaissances pour mes études. Ma petite chambre est parsemée de notes, de diagrammes et autres photocopies. Je trimbale avec moi une énorme quantité de connaissances, en partie visible sur papier, la plus grande part valsant dans mon cerveau gonflé à bloc! Je ne fais quasiment plus de sport, afin de dégager du temps pour rédiger les travaux à rendre ou arrondir les fin de mois en faisant un petit boulot. Des relations? Carrément impossible, même le week-end n’est jamais vraiment libre. Je dépense peu, mais je contrôle toutes mes rentrées d’argent, surtout pour payer mes frais d’inscription semestriels. J’aimerais bien faire quelques voyages, mais je n’ai vraiment pas le temps. D’ailleurs, où pourrais-je bien réduire encore mes dépenses? Dans mes sorties. Non , vraiment, impossible.

Comment vis-tu tes études? Es-tu un joyeux dilettante ou un étudiant stressé par les notes et l’argent? Donne-nous ton avis! (Clique ici pour participer au sondage).

Commentaires
Login
sandroa
sandroa 30.08.2010 à 13:23
Die Qual der (Studien-Aus-)Wahl, und unmittelbar danach, die Qual gewählt zu haben
ROHRER
ROHRER 26.08.2010 à 20:06
Die Deutschen sagen: Wissenschaftlich belegter Knochenjob! http://www.spiegel.de/unispiegel/studium/0,1518,690718,00.html