Rechercher le magasin

Derniers blogs

10. Avril 2011, 16:28 Festivals Interview

Discussion avec Bastian Baker

Anaelle Morf - Avant de monter sur scène, le jeune Bastian Baker nous a accordé un peu de son temps. Il nous présente un peu qui il est, à travers cet interview.

Discussion avec Bastian Baker
Students.ch : As-tu un jour pensé que tu jouerais sur une scène de Caprices ?

Bastian : Je l’ai rêvé secrètement, mais pas pensé. J’étais ici l’année passée comme festivalier et de me retrouver une année plus tard ici, en plus sur la scène du chapiteau, c’est un petit rêve. C’est assez incroyable.

Students.ch : As-tu un petit rituel que tu fais avant de monter sur scène, ou un porte-bonheur?

Bastian : Non, pas de porte-bonheur. Avant le concert, j’aime bien déconner un peu. J’ai quelques potes qui viennent en backstage et comme ça ca me permet de relâcher la pression, d’être cool avant de monter sur scène.

Students.ch : Quel message veux-tu faire passer à travers ta musique ?

Bastian : Je crée ma musique en fonction des émotions que je ressens, afin de pouvoir les partager.

Students.ch : Y a-t-il un artiste avec lequel tu rêverais de chanter ?

Bastian : Jack Johnson, James Blunt

Students.ch : Y a-t-il un endroit dans le monde qui te paraît idéal pour chanter ?

Bastian : Une plage aux Caraïbes. Un endroit bien au chaud, sur le sable, ça c’est cool.

Students.ch :Est-ce que tes amis se comportent autrement ?

Bastian : Disons que mes potes proches pour qui rien ne change. C’est toujours la même chose. On est aussi vraiment au début du truc, donc je ne dirai pas qu’il y ait de changements fondamentaux.

Students.ch : On t’appelle « auteur à la gueule d’ange », n’as-tu pas peur qu’on t’apprécie pour ça plus que pour ta musique ?

Bastian : Disons qu’il faudrait que vous veniez voir un concert pour que je vous prouve le contraire.

Students.ch : N’as-tu pas peur de toucher un public un peu jeune ?

Bastian :C’est de la pop, une musique grand public, facile d’accès. Après, jusqu’à maintenant j’ai joué devant pleins de publics différents, sans vraiment avoir peur de toucher une seule catégorie.

Students.ch :Comment as-tu trouvé ton nom de scène ?

Bastian : Je m’appelle Bastien, on a donc changé en Bastian, et Baker c’est tout simplement la fin de mon nom de famille. Mon nom de famille est long, je pensais que les gens partiraient avant que je puisse finir de le dire. J’ai voulu faire un truc qu’on puisse se rappeler facilement.

Students.ch : Sinon, est-ce que tu continues tes études ?

Bastian : J’ai fait ma matu en sport-études, j’ai fini l’été passé. Ma mère m’avait dit « Fais ta matu après tu fais ce que tu veux ». J’avais commencé l’uni, ça ne m’a pas motivé plus que ça. En plus, je devais louper la moitié des cours parce que justement j’avais des trucs à faire pour la musique. Disons que je peux reprendre plus tard. Là, j’ai préféré me mettre à fond dans la musique, pouvoir donner tout ce que je peux et puis on verra plus tard.

Anaelle Morf

Commentaires
Login